JUST FRIENDS QUINTET (3), photo François Mouriès

 

 

Concerts, festivals, clubs, congrès, animation (soirées, mariages)... Just Friends saura répondre à votre attente en toute occasion ! N'hésitez pas à nous contacter :

 

booking : Just Friends Quintet

 

 

 

Just Friends Quintet, dénommé aussi JFQ, joue la musique de jazz qui swingue, qui donne envie de danser et procure un plaisir immédiat chez l'auditeur. C'est élixir de jouvence, véritable remède anti-crise, se nomme le jazz "mainstream" (le "grand courant") ou "middle jazz", à la suite des Duke Ellington, Count Basie, Lionel Hampton et de nombreux maîtres peut-être moins célèbres mais tout aussi talentueux... avec la possibilité d'heureuses incursions dans le style "New Orleans" et, notamment, l'évocation sensible de Louis Armstrong.

La composition du quintette est originale, avec une instrumentation peu usitée (trompette, guitare, piano, contrebasse, batterie) qui lui donne un son immédiatement reconnaissable tout en offrant une large palette de couleurs sonores.

Le chant est aussi présent avec un trompettiste qui affectionne le "scat" (chant par onomatopées rendu célèbre par Louis Armstrong) et un contrebassiste chantant, dans la lignée du grand Slam Stewart, qui double ses improvisations à l'archet en fredonnant à l'octave. Les morceaux chantés emportent parfois les cinq musiciens et confinent alors à une forme de folie communicative.

JFQ revisite les plus belles pages du jazz avec des arrangements inédits dans l'alternance de compositions originales toujours à la recherche de la belle mélodie. Tout concourt à l'épanouissement du swing et au bonheur des spectateurs. Sans artifice, le quintette privilégie un son acoustique, sans amplification superflue, afin de privilégier le naturel et d'offrir une musique vivante, débordante de swing.

 

Une déjà riche histoire

 

En un peu plus de dix ans d'existence, les cinq musiciens vivent une belle aventure qui les a conduit, au cours de plus de 500 concerts, dans les plus grands festivals (Donostia-San Sebastian, Marciac, Montauban...), les clubs de jazz les plus célèbres comme l'emblématique Caveau de la Huchette à Paris, des plateaux de théâtres prestigieux comme le Grand-Théâtre - Opéra national de Bordeaux... et de très nombreuses soirées plus intimistes mais toujours excitantes comme celles des "samedis jazz" de l'hôtel Mercure Plaza de Biarritz où, avec succès, l'orchestre s'est produit pendant huit saisons consécutives !

En 2012, devant 150 orchestres de 15 pays différents, Just Friends Quintet a remporté le 2ème Prix du Concours International d'Orchestres de Montauban - Trophée Matmut.

JFQ a enregistré deux disques publiés sur le label Jazz aux Remparts (Just you, just me et Hit that jive, Jack), salués unanimement par la critique spécialisée (voir discographie).

 

 

 


Dominique Burucoa
, trompette, bugle, chant


Dominique 2

 


Il a découvert le jazz dès l’adolescence et sa passion ne l’a plus quitté. Depuis plus de trente ans, il participe à de nombreuses aventures musicales en France et en Espagne, en qualité de musicien et d’organisateur. Présence scénique, puissance et feeling constituent ses qualités premières puisées auprès des plus grands : Louis Armstrong, Roy Eldridge, Buck Clayton, Rex Stewart, Jonah Jones, Charlie Shavers, Ruby Braff, Warren Vaché…

 

 

 

Emmanuel de Montalembert, guitare


Manu 1

 

Il a la passion chevillée au corps. Lorsqu’il joue, tout son être l’exprime ! Passé maître dans l’interprétation du blues, il préfère l’expression de l’instinct (des tripes !) à celle de la cérébralité. La recherche du swing est sa vérité première. Ses maîtres : T.Bone Walker, Django Reinhardt, Billy Butler, Billy Mackel, Floyd Smith, Tiny Grimes et… Slim Gaillard.

 



Laurent Aslanian, contrebasse, chant -  www.laurentaslanian.fr

Laurent 2 réduite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Après des études de contrebasse classique, il s’est définitivement consacré au jazz. Emule de Slam Stewart, sans dédaigner les improvisations en pizzicati, il est l’un des rares spécialistes des solos à l’archet avec chant à l’octave. Musicien recherché, il accompagne régulièrement de grands solistes. Parmi ses maîtres, Slam Stewart et Major Holley, bien sûr, Oscar Pettiford et Ray Brown aussi…

 


Arnaud Labastie
, piano

Arnaud Labastie

 

Après une solide formation classique, il découvre le jazz et s’y plonge. L’immersion est totale ! Pianiste et organiste, sa belle technique s’allie à un formidable sens du swing et à une rare capacité de construction de l’improvisation qui va crescendo et fascine. Ses sources : Oscar Peterson, Monty Alexander pour le piano, Wild Bill Davis et Jimmy McGriff pour l’orgue. Pédagogue, il est directeur de l'Ecole Municipale de Musique de Tarnos. 

 

  Antoine Gastinel, batterie

Antoine 1


Professeur de percussions au conservatoire à rayonnement régional Maurice Ravel de Bayonne-Côte Basque, il est le batteur incontournable du Sud de l’Aquitaine. Il sait mettre son impressionnante technique au service du swing dans l’accompagnement comme dans les solos. Son jeu reste toujours empreint de sa large culture de l’histoire du jazz et d’une profonde admiration des Maîtres : Jo Jones, Sidney Catlett, Sonny Payne, Buddy Rich, Art Blakey, Anthony Williams…

 



 

 

notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2 notes2